Chemise rafraichissante, by Equi-thème

Avant notre grand départ, c’était un peu le gros stress, entre l’appartement à vider, le déménagement à organiser, le voyage de Totem à planifier, en plus de ça, une question fatidique planait au-dessus de ma tête, est-ce que Totem va supporter la chaleur?

Je ne me torturais pas l’esprit avec cette question parce que de toute façon la décision était prise, il venait avec moi (ça n’était même pas vraiment une décision, c’était comme ça, c’est tout), par contre, j’ai essayé de trouver comment faire en sorte que la chaleur soit plus supportable pour lui.

C’est là que j’ai découvert un produit dont je n’avais jamais entendu parler : la chemise rafraichissante d’Equi-thème.

C’est une chemise qui a des inserts en cold rubber (caoutchouc synthétique robuste qui est un mélange de PVA (j’ai vérifié ce que c’était, on a le choix entre un virus A de la pomme de terre et du polyacétate de vinyle, je penche plus pour la deuxième solution) et de coton), qui sont localisés sur le dos du cheval et sur son poitrail.

Comment ça marche?

Il faut tremper la chemise rafraichissante pendant une à deux minutes dans un grand seau d’eau (j’ai essayé de la mouiller au tuyau mais pas pratique du tout, surtout quand ton cheval fait du 155cm et que tu n’as rien sur quoi la poser).

Ensuite, on l’essore en la tordant sur elle-même pour que l’eau ne dégouline pas partout sur le cheval.

Et voilà! On la met, et c’est parti pour quelques heures de refroidissement!

Est-ce que c’est efficace?

Oui, elle est top! Bien taillée, elle ne compresse ni le garrot ni le poitrail du cheval et couvre bien son corps jusqu’à la queue. Elle fait aussi office de chemise anti-mouches sur le reste du corps grâce à son tissu léger en nid d’abeilles. En plus, elle est jolie (bon je ne suis pas objective, j’adore le bleu…).

Niveau rafraichissement, je ne l’utilise que pour marcher Totem à l’extérieur car les écuries sont climatisées donc pas besoin de la mettre à l’intérieur. La dernière fois que je l’ai utilisée, c’est quand j’ai mis Totem en liberté dans une des carrières. Le club étant plutôt bien bien grand, on met environ 10 minutes pour rejoindre la carrière dans laquelle on peut lâcher les chevaux. Une fois arrivés dans la carrière je la lui ai retirée, il s’est transformé en pile électrique à courir partout sans s’arrêter et à jouer au pur sang arabe, sauf qu’il faisait plus de 30°C… J’étais bien contente d’avoir la couverture pour la lui mettre directement à la sortie de la carrière afin de le refroidir de suite! Et ça a super bien fonctionné!

En plus, en dessous de la couverture, le cheval n’est pas trempé, juste un peu humide par endroit quand on n’a pas assez essoré, c’est plutôt impressionnant!